I.La critique, le blâme et les reproches : destructeurs d’harmonie

De façon souvent complètement inconsciente, nos paroles sont pleines de blâme, d’accusations, de reproches et de critiques envers ceux à qui on s’adresse ; ce que nous appelons le syndrome ABC (de l’anglais Accusing – Blaming – Criticizing).
On critique sans même le réaliser. Par exemple, imaginez un couple qui rentre du boulot tard le soir et pendant que la femme file à la cuisine pour faire à manger, l’homme s’affale sur le canapé devant la télé. Situation de conflit typique. , la femme pourrait simplement s’énerver et traiter son mari de tous les noms d’oiseaux parce qu’il ne l’aide pas assez. Le syndrome ABC entre très souvent en jeu ici. Au lieu d’accuser, de blâmer et de critiquer l’autre, ce qui pourrait engendre une énième dispute et jeter le froid sur votre relation, il serait judicieux d’opter pour une autre approche.

II. Pratiquez la communication positive ou non violente

La communication non violente (CNV) est une méthode de communication essentiellement basée sur l’empathie, c’est-à-dire la capacité à se mettre à la place de l’autre pour comprendre ses émotions. L’objectif de la CNV est donc de communiquer avec plus d’authenticité et d’efficacité afin de prévenir les conflits ou les débordements émotionnels. Elle s’applique en un processus de 4 étapes appelées processus OSBD :

  • O pour Observer. Il s’agit ici d’observer, sans jugement ni évaluation, la situation ou le comportement de celui à qui vous voulez communiquer.
  • S pour Sentiments. Il s’agit ici de mettre des mots sur les sentiments que vous avez ressentis face à la situation ou au comportement.
  • B pour Besoin. Ici, il est question de comprendre et d’exprimer le besoin que vous suscitent ces émotions.
  • D pour Demande. Enfin, formuler des demandes claires, simples et réalisables à votre partenaire. Que doit faire l’autre exactement pour que vous ressentiez que vos besoins ont été résolus ?

Pour conclure, Il est important de savoir communiquer de façon positive avec son entourage : ses collègues, sa belle-famille, son mari, ses enfants, ses voisins etc. Ce n’est pas toujours facile mais avec de la volonté, on peut y arriver et vous verrez comment cela changera votre quotidien.