Une tempête arrive pour dérober, détruire et parfois, pour tuer. Elle vole votre joie et votre paix. Elle détruit votre psyché, gâchant même totalement la relation de couple ou familiale des victimes. Pour finir, elle touche la famille de façon si drastique que leurs études et leur performance au travail en pâtissent. Le présent article a pour but de vous munir d’un grand nombre de conseils pratiques qui vous aideront à accepter votre situation sans vous résigner. Dans ce cas, il s’agit de mettre en place des mécanismes d’adaptation permettant d’avoir une relation de couple satisfaisante malgré tout. Les différentes étapes du deuil qui y mènent sont le déni, la colère, le marchandage, la dépression et enfin l’acceptation.

Il n’existe pas véritablement de temps imparti pour chacune de ces étapes. Une personne pourrait s’en remettre rapidement, en quelques semaines, tandis qu’il faudra à une autre des années pour les traverser toutes. La durée du deuil ne dépend pas non plus de l’intensité de l’amour entre les deux partenaires concernés. Peu importe le temps que vous mettrez à guérir, sachez que c’est parfaitement normal. Voyons à présent les étapes du deuil :

  1. Le déni :

Il s’agit de la toute première étape. Elle se manifeste par le refus de croire que la situation est réelle. Dans certains cas, la victime pourrait passer des semaines dans une sorte de brouillard mental, incapable de manger. 

  1.  La colère :

Il s’agit d’une rage profonde contre tout et tout le monde. Vous devenez cette personne mauvaise et amère, méconnaissable de vos amis et même de vous-même.

  1. Le marchandage :

Il s’agit d’un mécanisme de défense contre le désespoir que vous ressentez. Dans cette phase, vous essayez de négocier avec une puissance supérieure à vous-même ou avec vous-même. À ce niveau, vous culpabilisez et vous blâmez de ne pas avoir pu éviter cette tempête. 

4.  La dépression :

Elle se manifeste par des troubles physiques tels que la fatigue, l’insomnie, le changement dans l’appétit, des symptômes mentaux tels que la confusion, les cauchemars, les pensées sombres persistantes et également des troubles émotionnels (la peur, l’anxiété, la culpabilité, l’agitation et une baisse conséquente de la libido).

  1. L’acceptation

C’est l’étape de guérison. Ici, il s’agit de se réconcilier avec l’idée que rien ne peut changer la situation dans laquelle on est. On commence donc à vouloir s’adapter à sa nouvelle réalité. 

(Dernière Diapo du carrousel) : Avez-vous aimé ce carrousel ? Alors n’oubliez pas de liker, de partager et de vous abonner à notre page Tesho.